Abonnement

Abonnez-vous !

Une carte à 5€  qui vous fait gagner près de  2 spectacles gratuits  sur la saison !
Et bénéficiez des privilèges des abonnés :

  • une information personnalisée;
  • - la réservation préférentielle pour certains spectacles;
  • - le tarif abonné dans les 11 lieux organisant une saison de spectacles avec l'ODACC;

Pour en savoir plus, consultez nos tarifs.

 

 

Prochainement

 
04/03/2017

Mardi 4 avril 2017 à 20h30 à Aunay-sur-Odon

"Opéra pour sèche-cheveux"

 

Partagez Aipos.org !

facebook Google Bookmarks LinkedIn twitter
 

Les déclinaisons de la Navarre

Jeudi 2 février 2017 à 20h30 à Aunay-sur-Odon

PJPP

  • Type de spectacle : Danse
  • Public conseillé : à partir de 10 ans
  • Durée du spectacle: 0h55
  • Site internet du spectacle : http://www.derniersoupir.com
Les déclinaisons de la Navarre

Compagnie PJPP (Le Havre)

« Les déclinaisons de la Navarre »

 

danse contemporaine et humour

à partir de 10 ans

durée : 55 mn

 

“A l’origine, nous voulions travailler à partir d’une grande scène de cinéma pour laquelle nous n’aurions pas été embauché, pour cause notamment de « physique différent ». C’est en recherchant sur youtube un extrait de “La reine Margot” de Patrice Chéreau que nous sommes tombés sur ce téléfilm (“Henry of Navarre” de Jo Baier), et cette scène de rencontre entre Henri et la future reine. Nous avons immédiatement perçu son potentiel comique. Nous avons donc commencé à en créer une multitude de versions que nous appelons : Les Déclinaisons.

Nous nous sommes amusés à détourner la scène, en nous concentrant à chaque fois sur différents aspects (…) L’absurde et l’humour font clairement partie de notre proposition et l’humeur de certaines scènes pourrait rappeler l’univers des Monty Python”. 

Claire Laureau et Nicolas Chaigneau

 

Les déclinaisons de la Navarre, ou quand la danse contemporaine rime avec humour… Les danseurs nous proposent leurs interprétations drôles, loufoques ou émouvantes de ce dialogue amoureux un peu simplet. Irrésistible.

 

 

 

 

Ce spectacle bénéficie de l’aide de l’ODIA Normandie.

Page précédente : Le Siffleur  Page suivante : Six pieds sur terre